- CIEF - https://secure.cief.org/wp -

34ème congrès du CIÉF à Gdansk du 8 au 14 juin 2020

ATTENTION : NOUVELLES DATES DU CONGRÈS du 8 au 14 juin 2020

Thème directeur du congrès 2020 :  Solidarités francophones

L’édition 2020 du congrès du Conseil International d’Études Francophones se déroulera à Gdańsk, en Pologne. Berceau du mouvement de Solidarité, ce lieu symbolise la construction du nouveau projet européen et mondial aspirant à la démocratie et au développement, mais nous invite aussi à interroger les formes et les significations de l’empathie, de la fraternité, de la sororité et de la camaraderie dans un monde de plus en plus divisé tant par les inégalités économiques, les écarts sociaux et les injustices climatiques que par les dérives nationalistes, communautaristes et xénophobes.

Le thème du congrès se propose d’ouvrir un cadre de réflexion transdisciplinaire sur des questions telles que les relations et les tensions entre l’Est et l’Ouest, le Nord et le Sud, l’Europe et le monde, le minoritaire et le majoritaire ; les différences et les ressemblances entre (post)communisme et (post)colonialisme ; la contextualisation variable du français comme vecteur de construction ou de destruction communautaire ; les fractures coloniales et les disparités postcoloniales ; la solidarité citoyenne et l’exclusion des minorités ; la fluidité et les durcissements identitaires ; la politique des frontières fermées et les nombreuses configurations politiques, économiques, genrées ou artistiques de la solidarité transfrontalière dans le monde francophone.

Pour plus de renseignements, prière de consulter la version complète de l’argumentaire et des échéances.

PRIX CIÉF 2020

Le Conseil international d’études francophones (CIÉF) est heureux d’annoncer que la lauréate du Prix CIÉF 2020, qui sera remis dans le cadre de son congrès annuel à Gdansk en Pologne, est Marie Darrieussecq.

Marie Darrieussecq est née en 1969 au Pays Basque. Ancienne normalienne, écrivain et psychanalyste, elle vit principalement à Paris. Elle a publié une quinzaine de livres, romans, nouvelles, biographie, théâtre, essai, et une traduction d’Ovide. Depuis Truismes en 1996, elle est fidèle à son éditeur POL. Prix Médicis et Prix des Prix en 2013 pour son roman Il faut beaucoup aimer les hommes, elle collabore à des magazines d’art contemporain en France et en Grande-Bretagne. Son œuvre est traduite dans de nombreux pays. Pour plus de renseignements, veuillez consulter son site : www.mariedarrieussecq.com